Astro24 du Mussidanais (Astro24M)

Astronomie. Forum d'information et d'échanges du club d'astronomie Astro24 Mussidan en Dordogne : thèmes des réunions, soirées d'observations, activités publiques...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée du vendredi 28/04/2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mfavret

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 25/07/2016
Localisation : St-Médard de Mussidan

MessageSujet: Soirée du vendredi 28/04/2017   Sam 29 Avr - 10:35

Participants : Jean-Didier et Michel.

Début d'observation : installation vers 21h, observations à partir de 22h15 environ

Conditions d'observation : peu de Lune (petit croissant 8% se couchant vers 23h30). Long crépuscule avant la nuit noire. Beau ciel transparent mais turbulence atmosphérique forte vu le scintillement très intense des étoiles brillantes (Sirius, Arcturus...). Température basse pour la saison (5° à minuit) et pas mal d'humidité (buée sur le chercheur et les bagnoles qui commençaient à givrer).

Matériel utilisé : Dobson de 300mm de Michel.

Objets observés :
  • Constellations (à l'œil nu)  :
  • ciel circumpolaire : Grande Ourse, Petite Ourse, Cassiopée et Dragon
  • ciel d'hiver déjà bien bas vers l'Ouest : Orion (partiel), Taureau (partiel), Cocher, Gémeaux, Petit et Grand Chien, et une grande partie des étoiles du grand "G" de l'hiver : Aldébaran, Capella et Menkalinam, Castor et Pollux, Procyon, Sirius, Bellatrix et Betelgeuse (mais pas Rigel déjà masquée).
  • au Sud et vers l'Est le ciel de printemps : Cancer, Lion, Vierge, Chevelure de Bérénice, le Bouvier, la Couronne Boréale et Hercule (partiel).
  • et déjà un petit aperçu du ciel d'été bas à l'horizon nord-est : Vega et la Lyre, lever partiel du Cygne.

  • Lune (en général à 60xen vision globale ou 170x pour les formations) :
  • installation tôt pour observer l'occultation d'Aldébaran qui émerge comme prévu du fin croissant de Lune vers 21h17 malgré le ciel encore très clair (coucher du Soleil vers 21h). Jean-Didier est arrivé 2mn trop tard mais on a pu observer les deux astres s'écarter lentement jusqu'à commencer à percevoir l'étoile à l'œil nu près du croissant quand le ciel a été assez sombre. Petite simu en images (Cartes du Ciel) et photo en fin du "post".
  • la lumière cendrée révèle tout le limbe lunaire, de plus en plus clairement quand le ciel s'assombrit jusqu'à distinguer quelques formations, notamment les mers plus sombres.
  • même s'il n'y a pas de formations très remarquables à cette phase lunaire, observation de quelques cratères au bord du terminateur (à 170x) :
  • la très fine pointe sud avec une impression de "paysage" d'où émerge un ou deux reliefs sur lequel le soleil est en train de se lever (peut-être le piton du cratère Moretus ?)
  • Langrenus (132km) dont le fond est majoritairement sombre alors que le piton central est bien éclairé. Plus tard, le fond sera nettement plus éclairé, révélant l'effet du lever de Soleil)
  • et son voisin Lamé (84km)
  • Petavius (177km) avec son imposante montagne centrale et un effet de "double enceinte" sur le bord touchant le terminateur
  • la Mer des Crises coupée en deux par le terminateur mais sa voisine (applatie par la perspective) "Mer Marginale" signalée par l'atlas n'est pas visible sans doute en raison de la libration défavorable (ce que confirme l'Atlas Virtuel sur PC ce matin). Voir illustration de ce phénomène en images en fin de "post".

  • Planètes, système solaire, satellites (en général à 60x) :
  • Jupiter observé (à 60x et 170x) dans le crépuscule mais avec des bandes équatoriales bien discernables et 3 de ses satellites galiléens (Europe et Callisto au nord, Ganymède au sud), Io étant occulté par le planète.
  • vers 22h50 (le temps de la laisser monter un peu), comète 41P facile à identifier entre Vega, la tête du Dragon et Hercule (theta). Magnitude ~7.5, distance ~0.2 UA (30 millions de km)
  • ensuite, comète C/2015 V2 Johnson assez facilement trouvée dans la jambe d'Hercule (entre chi et phi). Magnitude ~7.5, distance ~1 UA (150 millions de km)
  • puis recherche en vain de 45P/Honda-Mrkos-Pajdušáková beaucoup plus faible (mag ~12) dans le ventre du Lion (près de 52K Leo). Une seconde tentative plus tard (vers 23h45) nous permet d'observer un objet nébuleux près de 2 petites étoiles mais nous l'avons à tort identifié comme la comète cherchée car, après vérification sur le PC à mon retour, j'ai constaté qu'il s'agissait en fait de la petite galaxie NGC 3346 (mag 11.7) située à environ 26' de la comète cherchée...
  • de 23h15 à 23h30, surveillance (à 170x) de la sortie de Io de l'ombre de Jupiter qui se produit bien vers 23h30 (un peu plus tard qu'attendu) avec un écat augmentant progressivement à peu près à 5" du limbe. Petite simu en images (CdC) en fin du "post".
  • vers 23h19, flash Iridium de magnitude 0.4 entre la tête du Dragon et Hercule, qu'on a failli rater à cause de la surveillance de Jupiter/Io au télescope.
  • vers 23h40 pointage de l'astéroïde Vesta entre Pollux et le Cancer, plus brillant avec sa magnitude d'environ 7.9 que les 2 étoiles voisines avec lesquels il forme un petit triangle.

  • Ciel profond de l'hiver (en général à 60x) avant son coucher :
  • M37 (amas ouvert dans le Cocher)
  • M36 (amas ouvert dans le Cocher)
  • M38 (amas ouvert dans le Cocher)
  • M35 (amas ouvert dans les Gémeaux)

  • Ciel profond circumpolaire (en général à 60x) :
  • Double amas de Persée (NGC 869 et 884) à 60x et champ large 30x
  • M51 galaxie double (avec sa compagne NGC 5195), dite "du tourbillon" (dans les Chiens de Chasse mais proche de la Grande Ourse) avec une très belle extension où il me semble distinguer un bras perceptible de la spirale (à l'opposé du compagnon).
  • M94 (galaxie dans les Chiens de Chasse) très brillante, ressemblant presque à un amas globulaire
  • M63 (galaxie dans les Chiens de Chasse), dite "du tournesol" en raison de son aspect "granuleux" sur les photos

  • Ciel profond du printemps (en général à 60x) :
  • M53 (amas globulaire dans la Chevelure de Bérénice, près de alpha) que nous avions oublié la semaine dernière, à 170x
  • M3 (amas globulaire dans les Chiens de Chasse, entre Cor Caroli et Arcturus) à 170x pour comparer sa taille avec le précédent, nettement plus petit (13' au lieu de 18') car bien plus loin (environ 58.000 al pour 34.000 al)
  • puis M13 (amas globulaire dans Hercule), le plus gros visible sous nos latitudes, encore à 170x pour comparer sa taille (20') effet de sa distance nettement plus faible (24.000 al). Petite pensée pour Henri en vacances sous des latitudes plus faibles (environ 8° nord) d'où il pourrait observer le "monstre" Oméga du Centaure ayant un diamètre double !
  • fin de l'observation avec quelques petites galaxies du Lion et de l'amas de la Vierge :
  • M104 (galaxie dans la Vierge, mais proche du Corbeau) qui serait d'après le guide des objets Messier "Broquet" la plus lointaine observée ce soir avec 40 millions d'années-lumière et donc une taille imposante (environ 6x notre Voie Lactée) vu sa luminosité
  • M65 et M66 (galaxies dans le Lion) qui forment le "trio du Lion" avec leur voisine NGC 3628
  • à partir de M98, la plus facile à pointer car proche de 6 Com (perceptible à l'œil nu et formant un triangle quasi équilatéral avec Dénébola et Omi Vir), ballade dans l'amas de la Vierge vers M99, M100, puis le duo M84 et M86 formant triangle avec NGC 4388, en enfin M87 avant de renoncer à poursuivre la ballade pour cause d'horaire tardif. Dommage car si la météo est encore bonne la semaine prochaine, les conditions d'observation des objets faibles seront beaucoup moins bonne avec une lune gibbeuse à 77% située... sous le Lion !

Nota : les liens renvoient aux pages correspondantes du catalogue des objets de Messier de l'Observatoire de Paris ou Wikipédia pour les autres.

Fin des observations vers 23h50. Départ du site vers 0h10.

Simulation (Cartes du Ciel) de l'émergence d'Aldébaran :

et photo publiée sur l'APOD du 5 mai.

Simulation (Cartes du Ciel) de l'émergence de Io :


Simulation (Atlas Virtuel de la Lune) du phénomène de libration, expliquant la difficulté pour observer la Mer Marginale :

La libration en longitude, sorte d'oscillation Est-Ouest de la Lune, est due à la vitesse variable de la Lune sur son orbite selon sa distance à la Terre (2ème loi de Kepler) alors que sa vitesse de rotation est constante, ce qui fait qu'on ne voit pas exactement 50% de sa surface (la face "visible") mais en réalité dans les 59%. Il y a aussi une libration en latitude (nord-sud, plus faible) due à l'inclinaison de l'axe de rotation de la Lune par rapport à la perpendiculaire de son plan orbital (environ 7°).
Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée du vendredi 28/04/2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vendredi 31 Mars 2017
» Textes Liturgiques du jour : 27 Janvier 2017, 3ième semaine du Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour : 24 Mars 2017, 3ième semaine du Temps de Carême
» Textes Liturgiques du jour, 12 Mai 2017 : 4ième semaine du Temps Pascal
» Union de pensées vendredi 27 janvier 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astro24 du Mussidanais (Astro24M) :: Astronomie :: Comptes rendus d'observations-
Sauter vers: