Astro24 du Mussidanais (Astro24M)

Astronomie. Forum d'information et d'échanges du club d'astronomie Astro24 Mussidan en Dordogne : thèmes des réunions, soirées d'observations, activités publiques...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée du vendredi 25/08/2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mfavret

avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 25/07/2016
Localisation : St-Médard de Mussidan

MessageSujet: Soirée du vendredi 25/08/2017   Sam 26 Aoû - 9:48

Participants : Henri, Thomas (et une amie) et Michel, Julien. Public : un couple avec une petite fille (partiel) et un groupe de 4 adultes.

Début d'observation : 21h10 (le couple ayant téléphoné à 20h45 en raison de l'horaire 20h30 indiqué par l'OT).

Conditions d'observation : petit croissant de Lune (18%) se couchant vers 23h. Ciel plutôt clair avec une Voie Lactée assez bien visible mais voilée à l'horizon. Quelques petits nuages épars en fin d'observation. Un peu d'humidité mais pas de condensation sur les instruments. Température douce (T-shirt).

Matériel utilisé : Dobson de 300mm de Michel. Schmidt-Cassegrain de 127mm goto de Julien.

Objets observés :
  • Constellations (à l'œil nu)  :
  • ciel circumpolaire : Grande Ourse, Petite Ourse, Céphée, Cassiopée et Dragon
  • ciel de printemps déjà bien basculé vers l'Ouest en début de soirée : le Bouvier (Arcturus), la Couronne Boréale et Hercule.
  • ciel d'été : le triangle d'été (Vega, Altaïr, Deneb), la Lyre, le Cygne et l'Aigle, le Sagittaire et le Scorpion au sud, et quelques constellations mineures (Dauphin, Flèche).
  • le ciel d'automne se levant à l'Est : Pégase et Andromède.
  • Voie Lactée bien discernable de Cassiopée jusqu'au long du Cygne/Aigle, mais partiellement voilée vers le Sagittaire.

  • Croissant de Lune complet à 60x puis reliefs à 170x, notamment : mer des crises, cratère Tarunrius avec son piton central bien visible, zone sud plus tourmentée et pics isolés au bout du croissant. Couleur jaunâtre marquée et turbulence évidente en raison de la faible altitude (moins de 15° à 21h30).
  • Jupiter et ses 4 satellites galiléens (170x) : forte turbulence et fort chromatisme apparent car déjà basse (réfraction atmosphérique), aucun détail discernable.
  • Saturne avec Titan et Rhéa plus difficile à discerner. Image médiocre (turbulence), division de Cassini non visible.

  • après la séquence photo sur la Voie Lactée M31 (grande galaxie d'Andromède) pointée à l'œil nu pour bien démontrer qu'elle est discernable sans instrument optique, puis observée au télescope (à 60x) avec ses "satellites" M32 et M110.

  • Objets du ciel profond de l'été, en réédition de la Nuit des Etoiles (en général à 60x), en commençant par les plus brillants en début de nuit :
  • Albiréo (60x), belle étoile double aux composantes orangées/bleues
  • amas/astérisme "le cintre" Cr399 dans le Petit Renard (30x et chercheur)
  • amas/astérisme "de la chouette" NGC 457 dans Cassiopée
  • M11 bel amas ouvert dit "du canard sauvage" situé près de la queue de l'Aigle (en fait dans l'Ecu)
  • M13 amas globulaire dans Hercule (le plus gros visible sous nos latitudes) à 60x pour son aspect globulaire, puis 170x pour distinguer son apparence et ses étoiles plus brillantes.
  • puis dans un ciel plus sombre les nébuleuses avec M27 nébuleuse planétaire dite "de l'haltère" dans le Petit Renard, entre la Flèche et Albiréo.
  • M57 nébuleuse planétaire dite "du rond de fumée" dans la Lyre (60x et 170x)
  • et les galaxies avec M31 (grande galaxie d'Andromède) et sa voisine M32.
  • pour finir deux étoiles à la couleur orange intense : dans la queue de l'Aigle V Aql, une étoile carbonée
  • et le Grenat de Herschel (Mu Cephei) facile à pointer dans Céphée, supergéante rouge

Nota : les liens renvoient aux pages correspondantes du catalogue des objets de Messier de l'Observatoire de Paris ou Wikipédia pour les autres.

Après le départ des autres participants, aide au calibrage du goto de Julien :
  • Plusieurs difficultés : choix du mode (prendre "2 étoiles" ou "2 étoiles auto", mais la précision n'étant pas excellente, il faudrait peut-être opter pour "3 étoiles"), choix de la zone horaire (dans le doute on a travaillé en TU), choix des étoiles de calibrage (il est indispensable de connaître quelques étoiles de la zone circumpolaire ou presque -Alkaïd, Capella- et 2-3 dans chaque ciel de saison -Arcturus, triangle de l'été, etc...- et en sélectionner 2 assez distantes pour augmenter la précision du calibrage).
  • Calibrage effectué sur Alkaïd et Altaïr (distance environ 84°), à chaque fois d'abord au chercheur point rouge (correctement réglé) en vitesse rapide puis recentrage en vitesse lente (oculaire de 32mm).
  • Essai de pointage de M11 (car assez proche d'Altaïr) : pas très précis mais l'amas est en bord du champ (oculaire de 32mm, ~50x). Il faudrait voir si le logiciel permet d'affiner le calibrage en cours d'observation en confirmant le pointage une fois qu'il est recentré dans le champ.
  • Essai de pointage de M27 (car assez proche) : la nébuleuse n'est pas dans le champ mais peut être trouvée en "spiralant" autour du pointage effectué.
  • Essai de pointage de M13 : idem M27. Observation avec l'oculaire de 13mm (~120x). La mise eau point est à refaire complètement (oculaires non para-focaux). L'image est nettement assombrie et moins "piquée" que dans le 300m en raison du diamètre réduit (127mm). C'est pratiquement le grossissement maximum utilisable sur l'instrument. Rarement (faible turbulence atmosphérique) et sur un objet brillant (planétaire), je pense qu'on pourrait pousser jusqu'à 200x environ, ce qui correspondrait à un oculaire de 7mm environ.
  • Essai de pointage de Saturne : peu précis mais en recalant avec le pointeur point rouge, on le trouve dans le champ de l'oculaire (32mm). Image agréable bien contrastée. Ce type de télescope est bien adapté au planétaire, aux objets de ciel profond lumineux (amas stellaires, nébuleuses brillantes) en raison de son diamètre (127mm) et de son rapport F/D important (11).
  • Conclusion sur le pointage goto : soit on procède avec le mode "2 étoiles" (peut-être "auto" pour se faciliter le pointage de la 2ème) puis on pointe un objet proche et on recalibre au fur et à mesure des observations (si cette option existe dans la logiciel), soit il faut utiliser une méthode plus précise (3 étoiles). A noter : le goto d'André est à la fois plus pratique (pointage semi-automatique des 2 étoiles à partir d'une position de référence du télescope -horizontal pointant au nord-) et plus précis (les objets pointés étaient directement dans le champ après le calibrage 2 étoiles).


Fin des observations vers 23h35. Départ du site vers 23h50.
Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée du vendredi 25/08/2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vendredi 31 Mars 2017
» Textes Liturgiques du jour : 27 Janvier 2017, 3ième semaine du Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour : 24 Mars 2017, 3ième semaine du Temps de Carême
» Textes Liturgiques du jour, 12 Mai 2017 : 4ième semaine du Temps Pascal
» Union de pensées vendredi 27 janvier 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astro24 du Mussidanais (Astro24M) :: Astronomie :: Comptes rendus d'observations-
Sauter vers: