Astro24 du Mussidanais (Astro24M)

Astronomie. Forum d'information et d'échanges du club d'astronomie Astro24 Mussidan en Dordogne : thèmes des réunions, soirées d'observations, activités publiques...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée du 22/06/2018 (publique)

Aller en bas 
AuteurMessage
mfavret

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 25/07/2016
Localisation : St-Médard de Mussidan

MessageSujet: Soirée du 22/06/2018 (publique)   Mer 27 Juin - 18:43

Participants : Thomas, Michel G. et Michel. Pas de public.

Début d'observation : vers 22h45 (crépuscule nautique vers 23h15).

Conditions d'observation : Lune gibbeuse (75%) se couchant très tard (3h) , ciel clair, aucune humidité, température douce de saison (vers 16-17°).

Matériel utilisé : Newton 250mm de Michel G. et dobson 300mm de Michel.

Objets observés :
  • A l'œil nu, constellations ciel de printemps (moitié Ouest) : Lion (se couchant), Bouvier et Vierge avec "l'alignement" queue de casserole/Arcturus/Spica.
  • moitié Est, le ciel d'été avec le Triangle de l'été partiel : Vega-Altaîr-Deneb, donc la Lyre, l'Aigle et le Cygne.
  • plus au Sud, le Scorpion et la Balance (avec Jupiter) et plus haut Hercule. Le Sagittaire (et Saturne) se lève en début de nuit mais sera observé plus tard car la butte et les arbres le masque sur le site.
  • de nombreuses étoiles filantes assez brillantes mais leur orientation générale nord-sud ne les classe pas dans les Bootides pourtant actives en ce moment. Peut-être déjà quelques Perséides ? (Persée étant vers l'horizon nord en début de nuit)
  • 0h32 un satellite très brillant (sans doute mag  -3 ou -4 car plus lumineux que Jupiter) faisant comme un long "flash" entre Arcturus et le Lion. Dans les prévisions Heavens Above, il n'y a rien de semblable mais le débris de fusée Cosmos 2278, prévu à 0h35, semble pouvoir correspondre vu sa trajectoiretrajectoire (lien ne fonctionnant que si l'on est connecté sur Heavens-Above avec le site de St-Médard) .

  • En début de nuit, la Lune (limbe complet à 60x puis détails à 170x), du nord au sud :
  • Platon, pleine murée (101 km) au fond plat gris uniforme, avec une belle ombre projetée de son enceinte Est
  • les petites "iles" émergeant de la Mer des Pluies, notamment le Mont Teneriffe, nommé par analogie avec l'île des Canaries, et le Mont droit
  • le beau cratère Copernic (93 km, observé aussi à 340x) avec ses terrasses et pitons centraux, bien visibles alors que le fond est encore partiellement plongé dans l'ombre. Nota : il apparait que le terminateur est légèrement moins à l'Ouest que prévu par l'Atlas Virtuel de la Lune, d'où l'impossibilité d'observer certaines formations prévues (cf "post" dans le planning des observations) car encore plongées dans l'ombre.
  • cratère Bullialdius (60 km) dont le fond est encore plongé dans l'ombre et le fameux "pont" voisin n'est pas encore éclairé
  • cratère Tycho (86 km), le plus récent des gros cratères (environ 100 millions d'années)
  • et la fameuse pleine murée Clavius (230 km) avec son "arc" caractéristique d'une suite de petits cratères de tailles décroissantes.

  • Côté planètes (en général à 170x) :
  • Vénus en début de soirée, très brillante mais affreusement turbulée avec un chromatisme très marqué
  • le brillant Jupiter à sa culmination (passage au méridien à 22h40, 30° de hauteur) et pourtant très turbulé. Bandes équatoriales bien perceptibles. Configuration à 3 satellites : Callisto à l'Ouest, Io puis Ganymède à l'Est.
  • Europe étant masqué derrière le limbe jovien, surveillance à partir de 0h20 de sa sortie prévue par Cartes du Ciel vers 0h25 mais il ne s'est rien passé jusqu'à 1h (tentative à 340x en pensant que le petit point était peut-être noyé dans les vibrations du limbe dues à la turbulence) et encore vers 2h, à la fin de l'observation, il n'était toujours pas perceptible.
    Explication trouvée a posteriori : comme la simulation sous Stellarium ne fait apparaître Europe que vers 2h18 mais brusquement et déjà très loin du limbe (presque comme Io à la même heure), il s'agit probablement d'un phénomène d'éclipse, le satellite étant plongé dans l'ombre de la planète (projetée en biais du fait des positions relatives Terre-Soleil-Jupiter). Confirmation : c'est exactement l'horaire prévu de la fin de l'éclipse (0h18 TU) sur le calculateur de phénomènes des planètes et satellites MultiSat disponible sur le site de l'IMCCE (si vous testez, le type de phénomène trouvé à la date/heure est "OE2" ce qui signifie Occultation (satellite derrière la planète) puis Eclipse (satellite dans l'ombre de la planète) du satellite n°2 donc Europe).
  • Saturne vers la fin d'observation quand la planète a émergé de l'arbre qui la masquait.
  • Mars observée visuellement en se décalant vers l'ouest du site mais dans une zone pas adaptée à l'implantation d'un télescope. Beau point orangé très brillant paraissant plus lumineux que Jupiter (ce qui est théoriquement faux, leurs magnitudes respectives étant -1.9 et -2.4), sans doute un effet de la sensibilité de la vision humaine selon les couleurs.

  • Pour les objets de ciel profond, surtout d'été et un peu de printemps, choix d'objets lumineux (donc les amas stellaires) en évitant les plus faibles (nébuleuses et galaxies) visibles dans de très mauvaises conditions avec le voile lunaire (en général à 60x) :
  • M3 amas globulaire dans les Chiens de Chasse (entre Cor Caroli et Arcturus)
  • M13 amas globulaire d'Hercule
  • Albiréo (60x), belle étoile double aux composantes orangées/bleues
  • M57 nébuleuse planétaire dite "du rond de fumée" dans la Lyre (60x et 170x)
  • M27 nébuleuse planétaire dite "de l'haltère" dans le Renard, entre la Flèche et Albiréo, trouvé avec un peu de chance
  • M11 bel amas ouvert dit "du canard sauvage" situé près de la queue de l'Aigle (en fait dans l'Ecu)
  • M4 amas globulaire dans le Scorpion, tout près d'Antarès dont la luminosité gêne un peu son observation
  • M8 nébuleuse dote "de la Lagune" dans le Sagittaire, très fade dans le voile lunaire au point de distinguer surtout l'amas d'étoiles qu'elle renferme
  • M22 amas globulaire dans le Sagittaire, facile à trouver à l'Est de la pointe de la "théière" (Kaus Borealis)
  • M28 second amas globulaire près de cette étoile (au nord) mais plus tenu et très concentré
  • M56 petit amas globulaire situé entre la Lyre et Albiréo
  • M71 amas globulaire situé dans la Flèche et bizarrement "dilué" (cœur résolu à faible grossissement)
  • étoile V de l'Aigle (indiquée sur le Sky Atlas) dont la couleur rouge marquée est typique des étoiles carbonées

Nota : les liens renvoient aux pages correspondantes du catalogue des objets de Messier de l'Observatoire de Paris ou Wikipédia pour les autres.

Fin des observations vers 2h10. Départ du site vers 2h30.
PS : de retour chez moi, prolongation avec la photo hebdomadaire de Mars dans le cadre du projet "boucle de rétrogradation 2018".
Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée du 22/06/2018 (publique)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (RAPPEL) Global StarGazing Night 2011(soirée publique)
» Une soirée "soin de soi".
» CUSTINE (Adam-Philippe) Général de division de la République
» Soirée Partylite
» la pire soirée de ma vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astro24 du Mussidanais (Astro24M) :: Astronomie :: Comptes rendus d'observations-
Sauter vers: