Astro24 du Mussidanais (Astro24M)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Astro24 du Mussidanais (Astro24M)

Astronomie. Forum d'information et d'échanges du club d'astronomie Astro24 Mussidan en Dordogne : thèmes des réunions, soirées d'observations, activités publiques...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike Air Presto – Chaussure pour homme
Voir le deal
74.97 €

 

 Soirée du dimanche 06/03/2022

Aller en bas 
AuteurMessage
mfavret

mfavret


Messages : 491
Date d'inscription : 25/07/2016
Localisation : St-Médard de Mussidan

Soirée du dimanche 06/03/2022 Empty
MessageSujet: Soirée du dimanche 06/03/2022   Soirée du dimanche 06/03/2022 EmptyMar 8 Mar - 11:11

Participants : Thomas, François et Michel.

Début d'observation : installation vers 20h00, observation à partir de 20h15 environ

Conditions d'observation : croissant de Lune (18% couchant vers 23h15). Ciel un peu laiteux à cause de la Lune et peut-être un léger voile atmosphérique. Température basse de saison (vers 4° à 20h) mais pas de givre sur les instruments/les véhicules (car fin précoce).

Matériel utilisé : Dobson de 300mm de Michel.

Objets observés :
  • A l'œil nu, constellations d'hiver malgré la gêne occasionnée par la Lune située entre Bélier et Taureau, en parcourant le grand "G" autour d'Orion : Taureau (pratiquement réduit à Aldébaran et les Pléiades), Cocher, Gémeaux, Petit et Grand Chien. Idem pour quelques circumpolaires (Grande et Petite Ourse, Cassiopée), et quelques constellations d'automne vers l'Ouest (Pégase, Andromède, Persée) ou du printemps vers l'Est (Cancer, Lion).

  • Après observation du croissant dans son entier (oculaire de 20mm, grossissement 60x) avec la lumière cendrée bien visible, utilisation d'un grossissement un peu plus fort (oculaire de 7mm, 170x) sur quelques reliefs lunaires, notamment :
  • Mer des Crises avec sa silhouette ovale caractéristique rappelant un poisson plat, les deux yeux étant figurés par les cratères Pierce et Picard d'une vingtaine de km de diamètres.
  • juste à l'Ouest, des reliefs très marqués dans la région du cratère Proclus (pas encore visible) avec l'éclairage des quelques pics isolés au bord du terminateur.
  • juste au Nord, cratère Cleomedes avec sur son fond gris une belle ombre portée de sa paroi Est permettant d'en révéler la silhouette.
  • région Sud avec ses reliefs plus nombreux provoquants quelques points lumineux isolés au bout du croissant qui pourraient sembler "flotter" dans l'espace si le limbe lunaire n'était pas nettement révélé par la lumière cendrée.

  • Essai de pointage de la planète Uranus en vain car on n'arrive pas à situer au chercheur les étoiles guides, sans doute en raison de la clarté du croissant lunaire qui masque les quelques repères visuels pour s'orienter au départ.

  • Observation des objets du ciel profond, généralement avec un grossissement de 60x (oculaire de 20mm) sauf mention particulière :
  • M42 (grande nébuleuse d'Orion) et sa voisine M43 faisant partie de l'immense complexe nébuleux de la région d'Orion incluant notamment la nébuleuse de la Flamme (NGC 2024), IC 434 sur laquelle se dresse la fameuse "Tête de Cheval" et la Boucle de Barnard (voir CROA du 22/01). Observation de la zone centrale de M42 avec un grossissement plus fort (170x, oculaire de 7mm) permettant de mieux distinguer les étoiles du "trapèze" et la structure filamentaire du cœur de la nébuleuse.
  • pointage de l'étoile Alnitak mais avec un oculaire "ordinaire" aucune des nébuleuses voisines (NGC 2024 ou IC 434) ne se révèlent sur un fond de ciel pas complètement noir, contrairement à ce qu'on pouvait observer avec les oculaires intensificateurs de lumière (voir CROA du 22/01).
  • NGC 2237 (nébuleuse "de la Rosette") qui se révèle partiellement et très pâle au voisinage de son amas central NGC 2244. Avec un champ plus large (oculaire de 40mm, grossissement 30x), convenant mieux à cet objet très étendu, et l'emploi d'un filtre OIII, elle n'apparaît que très discrètement.
  • M35, amas ouvert dans le pied de Castor, l'un des amas jalonnant la Voie Lactée de l'Hiver entre Cocher et Grand Chien (voir ci-dessous)
  • M37, un des 3 amas ouverts faciles à observer dans le Cocher car si proches qu'on peut les parcourir directement au chercheur. Celui-ci est de loin le plus beau des trois car plus dense avec plus d'étoiles visibles.
  • M36 et M38, les deux autres amas ouverts du Cocher dans l'ordre où on les parcourt à partir de M37, beaucoup moins denses que celui-ci, surtout M36 qui est assez pauvre en étoiles.
  • M46 et M47, deux amas ouverts voisins à l'Est de Sirius. Dans M46, la petite nébuleuse planétaire NGC 2438 semble discernable. Mais les mesures indiquent qu'elle n'est probablement pas située réellement dans l'amas mais serait en avant-plan (voir commentaire de cette photo des amas publiés par récemment l'APOD, pas encore traduite sur Ciel des Hommes).
  • Double amas de Persée (NGC 869 et 884), zone particulièrement riche de la Voie Lactée entre Cassiopée et Persée, discernable à l'œil nu.
  • NGC 2169, amas ouvert dans l'épée d'Orion formant l'astérisme "37".

  • Recherche des comètes les plus brillantes observables en ce moment (excepté 19P Borelly située dans le Bélier déjà trop basse et trop proche du croissant de Lune) :
  • C/2019 L3 Atlas située entres les pieds des Gémeaux, facilement trouvée avec les cartes préparées.
  • 104P Kowal n'a pas pu être trouvée malgré un champ correspondant aux cartes, sans doute en raison d'une magnitude trop faible (~10 selon Heavens Above mais seulement ~16 selon Cartes du Ciel) pour le fond de ciel pas bien noir.
    67P Tchourioumov-Guérassimenko (surnommée "Choury" depuis la mission Rosetta qui l'a visitée entre 2014 et 2016) située au-dessus du Cancer, pas exactement à l'emplacement indiqué par la carte (pour 20h30) en raison de son déplacement.

  • Le ciel de printemps (Lion/Vierge) étant encore trop bas pour observer les nombreuses petites galaxies qu'il contient, pointage de galaxies de la zone circumpolaire :
  • M81 et M82, couple de galaxies en interaction dans la Grande Ourse, les 2 étant tout juste visibles ensemble dans le champ.
  • M51 grande galaxie dite "du tourbillon" en interaction avec son compagnon NGC 5195 dans les Chiens de Chasse (mais proches de l'étoile Alkaïd de la Grande Ourse). On distingue bien les deux noyaux et plus faiblement l'extension de la spirale de M51.

Nota : les liens renvoient aux pages correspondantes du catalogue des objets de Messier de l'Observatoire de Paris ou Wikipédia pour les autres (parfois en anglais quand il n'y a pas d'article en français).

Fin des observations vers 22h15. Départ du site vers 22h30.
Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée du dimanche 06/03/2022
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du 23/07/2022
» Soirée du mercredi 25/05/2022
» Soirée du samedi 09/04/2022
» Soirée du vendredi 06/05/2022
» Soirée du samedi 12/06/2022

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astro24 du Mussidanais (Astro24M) :: Astronomie :: Comptes rendus d'observations-
Sauter vers: